08Juin 2020

Je me souviens : Ce que vous devez savoir sur la mémoire

François Renaud, conseiller d’orientation, nous explique pourquoi il est important d’entraîner notre mémoire, entre autres, si nous sommes en processus de changement de carrière et qu’on pense à faire un retour aux études.

 


 

Dans l’exercice de ma profession, je rencontre régulièrement des personnes en processus de changement de carrière hésitantes à effectuer un retour aux études.  Ils évoquent différentes raisons venant faire obstacle à la mise en action de leur projet.  

Souvent, on me dit : « Mes dernières études remontent à trop loin, j’ai tout oublié, j’ai plus la mémoire de jadis, ça va aller trop vite, etc. ».

Je leur réponds toujours ceci : « Comme pour la recherche d’emploi, mieux on est outillé, plus on se connait et on sait ce que l’on veut, plus il est facile d’atteindre nos objectifs».

C’est la même chose pour la mémoire ! Plus on l’aide à nous aider, plus on sera performant lors de nos études.  Quand nous prenons soin de notre mémoire, on maximise nos facultés d’apprentissage et on contribue ainsi à la réussite de notre projet de carrière.

Il y a plusieurs types de mémoires, la mémoire vive d’un ordinateur, la mémoire collective d’un peuple, un mémoire (ouvrage, livre), la mémoire de notre cerveau et j’en passe. Ce qui nous intéresse aujourd’hui, la mémoire de notre cerveau, c’est-à-dire notre faculté de se souvenir et de trier les diverses informations afin de ne pas tout emmagasiner et risquer la folie.

Ma grand-mère nous disait souvent lorsqu’on oubliait quelque chose :  « La mémoire est une faculté qui oublie ». Aujourd’hui je répondrais à ma grand-mère que la mémoire est une faculté à emmagasiner des informations et qu’elle peut être sélective et ne retenir que ce qui est pertinent ou important ! Pas sûr que ma grand-mère aurait apprécié ma réponse.

 

Qu’est-ce que la mémoire

Ne cherchez pas midi à quatorze heures, la définition la plus simple est celle du dictionnaire Larousse.  La voici : «La mémoire est une activité biologique et psychique qui permet d'emmagasiner, de conserver et de restituer des informations ».

 
Comment fonctionne la mémoire ?  
3 types de mémoire

Les 3 types de mémoire

 

La mémoire serait divisée en 3 types :

  1. La mémoire sensorielle : La mémoire sensorielle est la porte d’entrée de toutes les informations.  C’est celle liée aux cinq sens (vue, ouïe, odorat, goût et toucher). Les souvenirs avec cette mémoire sont de l’ordre de centaines de millisecondes à une ou deux secondes.
  2. La mémoire à court terme : Dans la mémoire à court terme l’information reste que quelques secondes, le temps d’oublier ou de se souvenir, c’est-à-dire l’enregistrer à long terme.  C’est la mémoire qui s’active le plus lorsque l’on étudie pour examen par exemple.  Le nombre d’items que l’on peut se souvenir à court terme est différent d’une personne à l’autre.  On se rappelle en général entre 5 à 7 items.  Il est possible de faire des jeux d’association pour améliorer notre mémoire à court terme. 
  3. La mémoire à long terme  : La mémoire à long terme sert à enregistrer dans notre cerveau toutes les informations ou les événements pertinents qui jalonnent notre vie dont nos habiletés et le vocabulaire appris.  Certains prétendent que la mémoire à long terme peut être illimitée et durer pour certains toute une vie.  Toutefois, elle a aussi souvent tendance à transformer des faits et perdre de sa fiabilité avec l’âge!
 
Les 4 catégories de la mémoire à long terme

La mémoire à long terme est subdivisée en quatre catégories :

  1. La mémoire explicite qui représente tous nos souvenirs.
  2. La mémoire procédurale aussi appelée mémoire implicite qui fait référence à nos automatismes comme marcher, faire du vélo ou conduire.
  3. La mémoire sémantique qui regroupe nos connaissances apprises.
  4. La mémoire épisodique qui enregistre des épisodes précis de notre vie par exemple, notre première rencontre amoureuse, un premier voyage ou une demande en mariage.
 
Les amis et les ennemis de notre mémoire

 

Toute comme notre santé, il faut prendre soin de notre mémoire.  

Voici quelques alliés ou les amis pour notre mémoire :

  • Bien dormir
  • Saine alimentation
  • La concentration
  • Éviter les distractions
  • Réviser intelligemment (l’heure idéale pour étudier est matin)
  • Faire de l’exercice physique ou pratiquer un sport
  • Mâcher…oui oui du « chewing gum »
  • Pratiquer des techniques de mémorisation
  • Fuir la routine
  • Dessiner
  • Boire du café
  • Retracer sa journée
  • Pratiquer la méditation et la visualisation
  • Jouer à des jeux (mots croisés, casse-tête, etc.)
  • Lire et répéter 
  • Apprendre de nouvelles choses

Et les ennemis, en voici quelques-uns :

  • La fatigue
  • Le stress
  • Certains médicaments (tranquillisants, antidépresseurs, anti allergiques, anti épileptiques, etc.)
  • Diverses maladies
  • L’excès de gras et de sucres (aliments industriels)
  • L’alcool, le cannabis, le tabac, l'ecstasy et toutes autres drogues
  • Un surplus d’émotion ou des conflits
 
Pour aller plus loin 

En terminant, voici deux liens intéressants pour entraîner votre mémoire :

Associations d’idées

Jeux pour alimenter sa mémoire

 

 

François Renaud

François Renaud est conseiller d’orientation et œuvre depuis plus de 30 ans en employabilité. Il a travaillé 7 ans comme agent d’aide socio-économique pour Emploi-Québec, a été à l’emploi de trois organismes en tant que conseiller d’orientation et œuvre pour La Porte de l’Emploi depuis plus de 17 ans. Tant que la passion de sa pratique demeure et que la santé le permettra, il compte rester actif à ce titre. Il se compte chanceux, puisqu’il n’a pas l’impression de travailler et qu’il a toujours eu une clientèle agréable à côtoyer. Depuis, la rédaction de son mémoire à la Maîtrise en orientation, sujet portant sur les animations de groupe, il mentionne avoir la chance et le plaisir d’animer des groupes.